Prendre soin de leurs dents est une priorité pour les personnes âgées. On constate en effet, une forme de résignation chez certains seniors. Pourtant la perte de dent à un âge avancé n’est pas une fatalité. Tout dépend de la façon dont on s’y prend pour les soigner tout au long de sa vie. Une fois de plus, les mesures préventives sont encore la meilleure arme pour préserver une bonne dentition à tout âge.

Soignez le rituel de l’hygiène bucco-dentaire

Le brossage régulier et quotidien des dents contribue à préserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Faisant l’objet d’un apprentissage dès le plus jeune âge, le nettoyage des dents est un processus efficace pour éviter les problèmes dentaires à condition de bien s’y prendre. Certaines personnes brossent mal ou peu leurs dents. D’autant plus que les choses se compliquent lorsque vient le temps de porter un dentier ou une prothèse.

Le rituel commence donc par un brossage classique avec un dentifrice pour dents sensibles et une brosse à poils doux. Les espaces interdentaires doivent être nettoyés et débarrassés des tartres à l’aide de fils dentaires, de brossettes spéciales et de jet dentaire. Ce qui caractérise le rituel du troisième âge, c’est la prise de bains de bouche fluorés au quotidien ou dès que des irritations ou des douleurs sont ressenties. Soignez tout particulièrement vos prothèses pour ne pas aggraver la situation.

N’oubliez pas les soins dentaires

Le dentiste est le professionnel le mieux placé pour surveiller l’état de vos dents et vous aider à en prendre soin. Il peut d’ailleurs vous apporter des solutions sur des problèmes touchants majoritairement les seniors comme l’édentition ou le déchaussement dentaire. À partir de la retraite, il est donc plus que jamais conseiller de ne pas zapper ses rendez-vous chez le dentiste.

La planification d’un programme de soins dentaires adaptés à votre âge peut être proposée par le dentiste. Ainsi, la fréquence de brossage, de détartrage et de visite peut être déterminée à l’avance selon le cas. Le détartrage par exemple est un acte dentaire crucial pour éviter le déchaussement ou la maladie parodontale. Elle est souvent combinée avec des antibiotiques en cas d’infections ou d’abcès afin de garantir le maintien des dents et de stabiliser l’état de la gencive.

Changez vos habitudes

En supprimant un maximum de plaque dentaire régulièrement, on évite la surinfection qui attaque facilement l’émail dentaire déjà fragilisé avec l’âge. En outre, les personnes âgées cicatrisent moins vite et moins bien en raison d’une baisse de la sécrétion salivaire. Beaucoup de seniors choisissent alors aussi de miser davantage sur l’alimentation pour apporter les besoins essentiels en calcium et en vitamine D.

À plus de 60 ans, le tabac fait des ravages sur vos gencives. Les problèmes sont bien plus fréquents et plus graves chez les retraités fumeurs, car le tabagisme favorise la formation de plaque dentaire et donc la prolifération de bactéries. À plus de 60 ans, il n’est pas trop tard de changer vos habitudes alimentaires et comportementales. Vaut mieux tard que jamais !