Comment marche un blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire est un traitement proposé par un chirurgien-dentiste pour soigner un sourire. Rendre les dents plus blanches peut désormais se faire confortablement assis dans son canapé ou dans le fauteuil du dentiste. Mais, quelle que soit la méthode que vous adoptez, il est impératif de bien se renseigner sur les résultats potentiels et les risques de chaque technique.

Comment fonctionne le blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire permet effectivement de décolorer les dents, mais elle ne dispose que d’une efficacité limitée. Il ne faut pas s’attendre en effet à des résultats exceptionnels, car aucun des techniques proposées ne peut réaliser des miracles. Sur les dents des fumeurs par exemple, le résultat est peu probant parfois même inexistant.

Quand les tâches s’incrustent profondément dans la dentine, le brossage quotidien ne suffit plus pour pallier le changement de couleur des dents. Il faut donc s’adresser à un chirurgien-dentiste qui peut proposer plusieurs solutions de traitement adéquates. Sachez que le dentiste peut vous proposer un soin en cabinet, mais également des solutions plus souples à domicile.

Quelle que soit la technique utilisée (par oxydation ou par abrasion), le processus est identique. Le blanchiment consiste à décolorer c’est-à-dire à dépigmenter la dent pour qu’elle s’éclaircisse. Afin de déterminer la blancheur naturelle de vos dents, il est impératif de passer un examen dentaire complet et de procéder à un détartrage au préalable.

Les différentes techniques de blanchiment

Que la coloration des dents soit causée par l’âge, le vieillissement, les dépôts de tartre ou d’autres facteurs externes, sachez que vous avez la possibilité de choisir entre la méthode de blanchiment par oxydation ou sans oxydation.

La technique de blanchiment par oxydation utilise un composant actif (peroxyde de carbamide ou peroxyde d’hydrogène) qui agit directement sur les molécules responsables de la coloration. Pour nettoyer l’émail, il faut utiliser un agent de blanchiment qui peut se présenter sous différentes formes. Vous pouvez opter soit pour une séance de blanchiment au laser en cabinet également appelé un blanchiment au fauteuil. Vous pouvez aussi demander la conception d’une gouttière sur mesure pour un blanchiment à domicile. Enfin, le dentifrice blanchissant avec kit, disponible dans le commerce, est une version tout public, en raison de sa faible concentration en principe actif de blanchiment (10%).

Vous pouvez utiliser la méthode de blanchiment sans oxydation pour éliminer efficacement les tâches à 100%. Votre chirurgien-dentiste utilise pour cela, les techniques d’abrasion et d’éclaircissement. Ce procédé de décoloration est une opération délicate qui demande la supervision et le contrôle d’un professionnel dentaire. En outre, ce type d’intervention ne peut être réalisé qu’en cabinet dentaire. Quand il s’agit d’un blanchiment au fauteuil, le dentiste est toujours amené à utiliser un gel de blanchiment à forte dose (22%). Le blanchiment interne est une technique récente et encore peu

répandue, car elle permet de blanchir les dents de personne ayant subi un traitement des racines. L’agent blanchissant est injecté directement à l’intérieur de la dent après l’ouverture du canal radiculaire.