La rage de dents est l’un des symptômes les plus fréquents causés par une maladie dentaire. Fort douloureuse, elle peut être gênante, nuire à la qualité de vie et même impacter les performances intellectuelles ou physiques d’une personne.

Qu’est-ce qu’une rage de dents ?

Très souvent causée par une carie, la rage de dents peut aussi résulter d’une infection touchant les gencives, la mâchoire, le sinus ou encore les oreilles. La douleur est ressentie intensément dans la cavité buccale, à la fois au niveau de la dent cariée que des tissus gingivaux. C’est donc une douleur irradiante qui peut être passagère ou latente. Si elle s’intensifie au point de devenir insupportable ou si elle dure plus de 2 jours, il est vivement recommandé de consulter un dentiste. Si elle est accompagnée de fièvre ou de douleurs musculaires lors de l’ouverture de la bouche, il est essentiel de faire une investigation plus poussée.

En dehors de l’infection bactérienne ou la présence d’abcès sur la dent, les autres problèmes de dentition pouvant entraîner une rage de dents sont nombreux : fissure ou fracture de la dent, gingivite, bruxisme, poussée de dents de sagesse, éruption de dents chez les bébés, etc….

Quand une carie est en cause, il faut savoir que la dent passe par plusieurs stades plus ou moins douloureux. À commencer par la pulpite qui est une inflammation du nerf, puis la nécrose du nerf exposé, suivi par l’abcès dentaire qui s’accompagne d’un gonflement. Le bourrage alimentaire peut aussi causer des douleurs dentaires.

Comment calmer la rage de dents ?

Il existe de nos jours, des analgésiques puissants ou des pansements dentaires calmants pour atténuer voire inhiber la douleur efficacement. Ce sont des médicaments vendus en libre accès à la pharmacie qui ne sont que des traitements d’appoints. Autrement dit, leur usage à long terme réduit leur efficacité. Ils soulagent donc la douleur, mais ne la guérissent pas. Il est impératif de consulter pour découvrir la véritable cause de ces douleurs et de les traiter correctement.

Le dentiste intervient sur les dents cariées, fissurées ou fracturées. Il peut également proposer un traitement adéquat pour la gingivite ou encore un appareillage pour lutter contre le bruxisme. La poussée de dent chez les bébés et chez les adolescents n’est que temporaire, mais doit faire l’objet d’un contrôle récurrent chez le dentiste. Le dentiste peut également rediriger son patient vers des spécialistes ORL dans le cas où d’autres causes peuvent être suspectées comme la sinusite, les affections aux oreilles et au cou.

La prévention reste encore la meilleure arme pour se protéger de la rage de dents. Comme toujours, pour la cavité bucco-dentaire, il est crucial d’avoir une hygiène parfaite. Le brossage quotidien doit être soigné pour réduire les risques de proliférations des bactéries à l’origine des infections. Il est conseillé d’utiliser souvent des bains de bouche, un dentifrice fluoré et du fil dentaire. La visite régulière chez le dentiste fait partie des mesures de prévention essentielles à la bonne préservation de l’état de santé de vos dents.