Les Inlays céramiques à Marseille

Avec le temps, les anciennes résines, les restaurations métalliques et les plombages des dents postérieures finissent par s’user et ne jouent plus leur rôle de joint étanche. Heureusement, ces anciens matériaux sont de plus en plus délaissés au profit de la céramique qui est dix fois plus esthétique et dix fois plus résistante.

Les avantages des inlays céramiques

inlays-ceramiques-marseilleOn appelle « inlays céramiques », les restaurations à base de céramique réalisées sur les canines ou les dents postérieures. Le dentiste les utilise pour reformer une couronne artificielle protectrice sur une dent cariée qui a été soignée ou pour remplacer les plombages.

Les plombages contiennent une substance très nuisible à la santé (mercure) et n’ont aucune propriété adhésive qui leur permettrait de rester en place dans la dent. Il n’est pas rare d’ailleurs que des dents se fragilisent et finissent par se fracturer à cause du plombage. Et il ne faut pas oublier la couleur grisâtre du plomb qui ruine l’esthétique de la dent. En outre, les restaurations métalliques peuvent entraîner des gênes au niveau des os et des articulations.

La céramique est le matériau de prédilection de tout bon dentiste. Elle a l’avantage de coller parfaitement à la dent, d’être bio compatible, d’avoir une couleur qui se rapproche le plus de celle de la dent naturelle et d’être malléable pour permettre au dentiste de lui donner la forme anatomique de la dent. En outre, les restaurations en céramiques sont inaltérables dans le temps, réduisent les risques d’allergies et permettent de préserver un maximum de tissu dentaire.

Avec tous les avantages cités, il n’est pas étonnant que l’inlay céramique soit privilégié par le métier et que le Dr Dayez ait choisi d’en faire une spécialité dans son cabinet marseillais.

L’inlay céramique en quelques points

L’inlay céramique est une prothèse qui permet de reconstruire une dent abîmée. Le praticien qui utilise cette technique doit avoir des connaissances approfondies et le matériel indispensable pour le réaliser. En effet, la pose de l’inlay céramique exige des outils très spécifiques.

Contrairement à une restauration classique qui consiste juste à rendre une dent abîmée étanche, l’inlay céramique consiste à combler un vide à l’intérieur de la dent voire de la racine en créant une prothèse en céramique sur mesure respectant parfaitement la mâchoire. Le dentiste s’efforce donc de ne pas rompre l’équilibre entre les dents naturelles et les dents restaurées avec des inlays céramiques.

Grâce à la couleur translucide de l’inlay en céramique, la restauration passe totalement inaperçue, ce qui est très apprécié des patients. Ce matériau est si efficace qu’il offre, à ce jour, le meilleur rendu esthétique, ce qui explique pourquoi il est également utilisé pour restaurer des canines ou des incisives.

Le principe de l’inlay céramique

La maîtrise de la technique de l’accolement doit être précise et totale, car l’inlay est une opération délicate et qui demande énormément de précision. Le dentiste n’a pas droit à l’erreur lorsqu’il doit combler le vide à l’intérieur de la dent à l’aide de la céramique afin de créer un tenon et un moignon qui va accueillir une couronne dentaire après une période de cicatrisation. Au cabinet Dayez à Marseille, une prise d’empreinte de la cavité dentaire est effectuée en amont afin de guider la main du praticien au moment de couler la céramique pour créer la prothèse.

L’autre principe intéressant avec l’inlay est qu’il permet de restaurer la couronne des dents non dévitalisées, de restaurer des dents trop abîmées ou de remplacer d’anciens plombages. La technique est si avancée qu’il est en effet possible d’enlever d’anciens plombages sans risque et de poser de l’inlay céramique.

Le déroulement de la pose d’inlay céramique

Lors d’une première séance, la dent abîmée doit être soignée. Avec l’inlay céramique, la dent n’a pas besoin d’être dévitalisée même si la carie s’enfonce profondément sous la gencive. En effet, l’inlay céramique, s’il est bien pratiqué, permet d’obtenir une étanchéité maximale au niveau de l’obturation des canaux. En parallèle, des radios et des clichés dentaires sont pris puis envoyés au laboratoire dentaire afin que le prothésiste puisse réaliser la partie visible de l’inlay avec le volume de matériau nécessaire.

Lors d’une seconde séance, l’inlay est posé ou plus exactement le tenon et le moignon. Il faut en effet, laisser le temps à la gencive de se cicatriser avant de poser la couronne dans le cadre d’une 3ème séance. La céramique est si discrète que la restauration passe complètement inaperçue.

Le cabinet Dayez prévoit un contrôle et un suivi rigoureux des patients qui ont subi une restauration inlay céramique. Il doit vérifier le bon ancrage de la dent après l’intervention, le retour de la fonction masticatoire. En tant qu’expert il a également pour rôle de prodiguer des conseils d’hygiène et préventifs.