Les inlays céramiques sont de plus en plus populaires et très utilisés par les dentistes au moment de soigner une dent cariée. Découvrons les multiples avantages de cette technique de soin dentaire.

Une alternative plus esthétique aux traditionnels plombages

L’inlay est une technique récente qui consiste à reconstruire une dent abîmée au moyen d’un matériau composite ou de blocs de métal. L’utilisation de la céramique permet de résoudre le problème esthétique tout en bouchant le trou. La céramique ne contient pas de métal ce qui lui donne cette couleur translucide très appréciée par les patients. On peut ainsi l’utiliser pour soigner les molaires et prémolaires cariées vivantes (non dévitalisées) mais également les dents antérieures (les canines et les incisives). Le résultat esthétique est meilleur ainsi que le résultat fonctionnel.

Avec la céramique qui est plus maniable et plus facile à poser, la reconstitution de la forme anatomique de la dent est même possible. La réalisation de l’inlay en céramique sur mesure se fait en deux étapes. Le laboratoire dentaire établit le volume de matériau nécessaire pour rétablir la forme originale de la dent et le prothésiste doit s’aider de clichés ou radios dentaires.

Les autres avantages de l’inlay en céramique

Les inlays ont beaucoup de succès, car ils sont transparents, discrets, très esthétiques. En outre, l’inlay en céramique a un excellent taux de réussite par rapport aux plombages classiques. En effet, le matériau est biocompatible ce qui réduit considérablement les risques d’allergies.

Contrairement au plombage traditionnel qui nécessitait un agrandissement de la cavité, l’inlay permet de préserver un maximum de tissu dentaire. Hormis le nettoyage, il n’est donc plus nécessaire de retirer l’émail supérieur afin de glisser l’amalgame. Grâce à sa technique de pose, l’inlay céramique permet de rendre à la dent, sa résistance originale. Elle est d’ailleurs préconisée pour les dents dévitalisées dont on doit redoubler la capacité masticatoire.